Blog - Philippe Caharel
FRAGILES APPARENCES (Morbihan)




Redon, portrait(s) d'une île
Je présente au Ciné Manivel à Redon du 05 au 30  Avril une exposition de photos panoramiques en noir et blanc dans le cadre du Projet  Confluence 2030 porté par Redon Agglomération.  C’est un portrait ni flatteur, ni déformé, un état des lieux d’un paysage ordinaire quotidiennement traversé que seul une transformation photographique rend intéressant

Je présente au Ciné Manivel à Redon du 05 au 30 Avril 2018 une exposition de photos panoramiques en noir et blanc dans le cadre du Projet Confluence 2030 porté par Redon Agglomération. C’est un portrait ni flatteur, ni déformé d’un paysage ordinaire quotidiennement traversé trop souvent sans regard, qui dans la réalité n'a aucun intérêt et que seul une transformation photographique peut rendre intéressant. 
Mise en ligne d'une nouvelle galerie dans mes carnets de paysages.





Fragiles Apparences

Confort-Meilars   © Philippe Caharel

Dans le cadre des Estivales Photograohiques du Trégor, en compagnie d'autres photographes,  j'expose ma série  " Fragiles Apparences " à l'Imagerie de Lannion du 27 Juin au 7 Octobre 2017. Le sujet des Estivales de cette année c'est un regard de plusieurs auteurs contemporains sur notre région Bretagne. Une région, ses femmes et ses hommes, ses architectures agricoles et industrielles, ses paysages traduisant la réalité des mutations humaines et économiques.




Arles 2016

'End' d'Eamonn Doyle à l'Espace Van Gogh                © Philippe Caharel


Une vraie révélation cette exposition 'End' d'Eamonn Doyle. Une installation d'images géantes centrée sur des portraits de passants dans les
rues de Dublin. De la street photography revisitée, le photographe joue magnifiquement avec les lignes de la ville et les courbes des silhouettes
saisies à bout portant en noir et blanc. Une expo à l'ambiance surprenante et aux images extrêmement puissantes.





Eole


chantonnant bourdonnant
fuyant fougueusement
le vent fringant





Cyanotype


Les sels du papier
ont réagi sous les UV
maquereaux bleutés



Très récemment,  j’ai participé à un stage de Cyanotype sur deux jours à Vannes proposé par l’association Contraste et animé par le photographe Michael Duperrin. Une découverte surprenante et enrichissante d'un procédé alternatif, ni argentique, ni numérique.
Le Cyanotype est l’un des plus anciens procédés photographiques qui donne aux images cette couleur bleue si particulière (appelé bleu de Prusse). Pour le découvrir et en acquérir les bases, il y a des chimies à peser, des émulsions à étaler, des papiers à tester, des châssis à exposer. Tout un processus chronologique,  lent et magique qui laisse en définitive une part d’aléatoire dans le résultat. J’ai trouvé dans ces techniques artisanales un moyen d’aller au-delà de la photo, sans nostalgie mais avec la conscience de réaliser des objets photographiques uniques.
Cette qualité fait-main et son rendu monochrome si particulier transforment les photographies et rajoutent une part de mystère à l’image.   Une révélation bleue …

 




Plouha


L'aurore agonise
tout s'estompe
tout se dessine




Brignogan


Les galets sur la plage
gardent en eux
les mélodies du vent




Exposition au Château de Caslou



J'expose ma Série " Rives Incertaines " au Château de Caslou du 28 Janvier 2016 au 25 Février 2016  -     
Château de Caslou  -  1 er étage  -   6 rue Lamour de Caslou  -  REDON    
Du lundi au vendredi de  14h30 à 18h30  et le samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h00



DEUX MILLE SEIZE







Vitré


Arbres dénudés
paysage prisonnier
l'hiver s'achemine
le trouble se dessine





Mesquer


Dans la falaise blessée
s'est ouverte
une faille d'éternité




Racines


Terre maternelle
Nostalgie du lointain
Des racines ou des ailes
Germes du destin





Cop21 à Paris


La terre notre mère est malade
gaz et fumée
grise
effet de serre
les glaces fondent
vite
il faut agir
tous
dans la même direction




Trégastel



Au creux du rocher
souvenir d'été
par la marée oublié




Les Rencontres de la photographie à Arles



Sakiko Nomura,  Série  « Another Black Darkness », Eglise Sainte-Anne

Coup de cœur pour « Another Language » Une exposition de 8 photographes japonais dans l’église Sainte-Anne. Je la place dans ma liste de tête des expos à voir au cours de ces Rencontres Photographiques.  Une petite préférence pour  « Another Black Darkness », de Sakiko Nomura,  une surprenante série composée de 20 petites images bleutées et solarisées véritablement séduisantes.






Drolatic Industry



Nouvelle série en ligne " INTRIGUE A LA BANK " à voir dans projets en cours  ( Drolatic Industry)





Top